Comment éviter la casse thermique ?

Plusieurs facteurs externes sont susceptibles de provoquer l’ échauffement du verre augmentant ainsi les risques de casse thermique . Quels sont les facteurs qui augmentent le risque de casse thermique ?

casse thermique fenetre isolationOrientation et inclinaison du vitrage : les vitrages dont l’ orientation est comprise entre -60° et +45° sont considérées comme exposés au soleil. L’ inclinaison du vitrage rentre aussi en ligne de compte : moins le vitrage est incliné par rapport à l’ horizontale, plus il intercepte une grande quantité de rayonnement solaire . Ainsi les risques de casse thermique sont plus importants pour les vitrages situés en toiture ( verrière , véranda , fenêtre de toit …) que pour les vitrages verticaux .

Les ombres portées occasionnées par des éléments de construction ( auvent, dalle de balcon, mur ). Toute ombre portée et prolongée génère un Continuer la lecture de Comment éviter la casse thermique ?

Inertie thermique d’ une menuiserie

L’ inertie thermique d’ une menuiserie caractérise son aptitude à amortir les variations de température.

Une menuiserie à forte inertie thermique conserve une température stable . Elle se refroidit ou se réchauffe lentement .

Inversement, une menuiserie à faible inertie thermique s’ échauffe ou se refroidit rapidement.

Casse thermique

Lorsque les rayons du soleil frappent une surface vitrée, l’énergie solaire est, pour une partie d’entre elle réfléchie par le vitrage , une autre partie est absorbée par le verre et une troisième le traverse.

casse thermique fenetreL’ énergie absorbée échauffe le verre. Si cette augmentation de température est uniformément répartie sur toute la surface du verre et si celui-ci peut librement se dilater dans son cadre support, il n’y a aucun risque que le vitrage se brise.

En revanche, si le vitrage n’est que partiellement exposé au soleil et si les bords sont beaucoup plus froids que le centre, on observe Continuer la lecture de Casse thermique